Histoires de Collins / Collins Stories

Histoires de Collins sur le terrain, histoires de radio, à travers le monde,  récits autour des matériels radio Collins...

Au banc d'essai
L'émetteur-récepteur COLLINS KWM-2 ...

C'était en 1964. Dans la revue Radio-Ref. (c) Réseau des Emetteurs Français.
Un article retrouvé par F6DNM, Michel
Click to read more...

Looking for a knob...
It started with a missing knob...... and ended with a Navy TCZ

A story by F6GTC, Henri Jacob
Click to read more...

Still alive and in good Health !




D'après F5TJK - Guy

Toujours en vie et en bonne santé, c’est ce que l’on pourrait écrire à propos d’un des KWM2-A de Guy (F5TJK- 9Q5BG).

Un petit matin F6HOY allume son KWM2 et fait un QSO avec Guy, F5TJK. Les signaux sont excellents entre la région de Montpellier et Vence dans les Alpes Maritimes.
Malgré les quelques 5 degrés à l’extérieur, Guy reconnait de suite la chaleur de la modulation du Collins KWM2. Il n’en faut pas plus pour échanger de très belles histoires.
La discussion s’engage sur l’alimentation MP1 et tout remonte vite à la surface. F6EYG se joint à la discussion et câbles et MP1 se préparent pour une nouvelle destination heureuse.

Très actif aujourd’hui, F5TJK était aussi 9Q5BG de 1972 à 1990…





.
F5TJK – 9Q5BG/M :

« Pour mon pro, j’avais équipé trois véhicules avec des KWM2-A qui étaient alimentés sur batterie 12V avec ce type d’alimentation.
Le quatrième KWM2-A était au siège de l’entreprise, donc alimenté sur secteur d’où cette quatrième alimentation MP1 inutilisée.




Collins MP1 : The MP-1 converts a 12-volt automobile, aircraft or boat battery to the voltages required for the Collins KWM-1, KWM-2 or KWM-2A. The MP-1 includes a high voltage supply for the transmitter PA, bias and a low voltage supply for the amplifier.

Historique de mes appareils Collins :
J’ai fait des installations de faisceaux hertziens à travers le Zaïre (RDC) et j’avais besoin de liaisons HF pour joindre les véhicules de chantier depuis Kinshasa.
J’ai acheté (neufs bien entendu) en 1972 quatre KWM2-A quatre MP1 deux PM2, les platines permettant de trafiquer en fréquences fixes et les micros MM1. Quatre antennes Hy-Gain avec selfs interchangeables pour les véhicules 4X4 bien entendu.
J’ai acheté aussi un 30 S1 et deux ensembles conseillés par Collins pour le RTTY (Electrocom Photo)
Les appareils utilisés en mobile pendant quatre ans sur les pistes défoncées de la région n’ont jamais eu la moindre panne…
Des collègues de Thomson CSF, sur ce même chantier, étaient équipés de BLU Thomson, (vendus à notre armée... ) régulièrement hors service pour des problèmes mécaniques (VFO bloqué, Barre de commande changement de gammes cassés, etc..)
Ils étaient montés sur des amortisseurs beaucoup trop souples. Collins, au contraire, m’avait livré des supports rigides sur lesquels les KWM2 étaient fixés après retrait des pieds. De ce fait, les oscillations dues à la piste n’étaient pas amplifiées.

KWM2 c’est pour faire du mobile…la preuve…

.
Anecdote : Plusieurs qso effectués avec DK3CU et W3KV (des as du RTTY dans les années 70 ..) en Mobile ( arrêté quand même !!) depuis mon camion de chantier Mercédès 911 4X4 équipé d’un alternateur pour alimenter notre poste à souder.
Le KWM2 était alimenté sur batterie mais l’Electrocom et mon télétype Siemens T100 étaient alimentés en 220 CA de cet alternateur.


Voir le bulletin d’information technique pour interconnexion avec du Collins. (sources F5TJK)

Heureusement lors des pillages de 1990, j’ai pu tout rapatrier, grâce à l’ambassade, par avion militaire.
Malheureusement, j’ai tout vendu à un moment où nous pensions vendre la maison, vente qui finalement ne s’est pas faite !!!
Heureusement, un des appareils, celui de mon bureau donc utilisé en fixe, est allé chez mon bon copain F6EFM. Je ne sais pas si il l’a conservé.
Il était équipé de la platine pour fonctionnement en fréquences fixes. Indispensable pour utilisation sur les chantiers avec fréquences attribuées par l’administration, les cristaux des bandes amateurs étant retirés. (Platine 339-B4 ou 339-B5)
The 399B-4 is a crystal-controlled oscillator which is used for frequency control in place of the VFO in the 32S-3 Transmitter. Sockets are provided for four crystals which are selectable by switch. The 399B-5 is used in place of the VFO to control the transmit frequency in the KWM-2 Transceiver. The receiver remains PTO tuned. Crystals are not provided with either adapter.

J’avais fait ce petit film il y a quelques années :

Amitiés de Guy F5TJK – 9Q5BG
Comme quoi Collins c’est une véritable histoire !!



L’histoire pourrait s’arrêter là. Un Collins KWM2-A à jamais perdu…
Mais en racontant les échanges d’emails à F6FMT, (CCAE member 001) il est ressorti que ce fameux KWM2A est bel et bien en vie après un passage en Bretagne puis dans le Pas de Calais puis dans la région parisienne pour finalement arriver chez Gérard, F6FMT dans le 95 qui l’a acheté et a procédé à sa première remise à niveau.
Pris en charge par F6CER pour un toilettage avec remise à niveau et application des derniers Services Bulletins de Collins, réglages idoines, il va reprendre l’air et du service.

Il est en de bonnes mains et le futur QSO entre TM5CR et F5TJK sera conservé.

Merci à Guy F5TJK – 9Q5BG

 

Quand le père Noël fait une blague




D'après F6HOY - Jean-Luc

Le père Noël a fait des heureux ce matin du 25 décembre 2014.
Au pied du sapin, un récepteur Collins 75-S3 pour l’OM paternel et un amplificateur Collins 30-L1 pour F6HOY.
Deux magnifiques appareils qui vont rejoindre avec fierté les « shacks ».
Lucien a déjà installé le récepteur sur une table du salon et la CW crépite dans les loupiotes du poste. Voilà un SWL comblé.

Pour le 30L-1 ce sera plus complexe car ici, dans le Var, il n’y a « que » la ligne Drake, un Ten –Tec, et mon bon Elecraft K2. Point de Collins KWM2 mais cela devrait bien se passer.
Un petit câble pour relier l’amplificateur 30L-1 à l’Elecraft K2 et une antenne G5RV.
Les lampes s’allument et cela sent déjà cette bonne odeur pour ceux qui apprécient aussi autre chose que les parfums offerts aux pieds du sapin.
Un petit coup en émission et 25 watts apportent déjà 110W de sortie.
Tout semble parfait et le 30L-1 va pouvoir rejoindre prochainement son compagnon resté dans l’Hérault : un Collins KWM2.

Au passage, on peut admirer l’astucieux galvanomètre avec la position Tune qui permet de voir, en un clin d’œil, si tout va bien.
Tout est très pratique et les réglages très agréables. C’est du Collins.


En réception, cela semble quand même un peu étrange. Tous les réglages de l’amplificateur influent sur la réception : le sélecteur de bande, le réglage « tunning » et « loading ».
Trop excité à l’idée de mettre en route le nouveau jouet je n’ai pas lu la documentation en détail et pense que cela est peut être normal. Le signal doit probablement passer tout le temps à travers les circuits d’accord. Ce n’est pas bien élégant et pas du plus pratique.

Ce qui est plus inquiétant c’est que lorsque le 30L1 est éteint il n’y a plus aucun signal dans le récepteur.
Le 30L1 devrait donc toujours être en fonctionnement ?
Ce n’est pas bien élégant et vraiment plus du tout pratique.

C’est à ce moment précis que j’oublie le foie gras, le champagne et même le sapin de Noël pour lire la documentation.
Mon frère Alain, F1LAG, se penche aussi sur la bête et le schémas et nous concluons à une erreur dans le câblage du 30L-1.

Après lecture du manuel nous voilà rassuré. Collins n’a rien fait qui puisse contrarier celui qui veut utiliser un 30L1. Tout est très clair sur la documentation. Il doit bien y avoir une erreur dans le câblage du 30L-1 que nous avons en main.
.





C’est décidé, on ouvre la bête. Il n’est que 22h ce 25 décembre.
.

Démontage du 30L1 et vérifications...
.
C'est bien ce que l'on pensait, il y a inversion des coax sur le relais d’entrée.

Et si l'on voulait tester l'ampli en émission sur une charge: tout semblait bon puisque l'on passait toujours par la partie amplification.
Par contre en réception, l'affaire était plus que délicate puisque l'on passait aussi par la partie amplification. Et c'était bien normal que le réglage de LOADING et TUNING agissaient sur la qualité de réception. Il y avait ainsi de la HF qui était prête à bondir dans le transceiver.
Mon pauvre petit Elecraft K2 aurait pu y passer mais il est aussi costaud que son OM.

On démonte le relais pour dessouder et inverser les coax.
Vérifications à nouveau par F1LAG et c'est tout bon. Au repos, l'entrée est bien reliée à la sortie: on passe bien à travers.
Et en émission (relais collé) on passe bien par la chaîne amplification.
Tout va bien.


Au passage, on remarque un petit fil "baladeur" qui va sur le cv ajustable du contrôle de la linéarité.
On ressoude.

Très agréable soirée pleine d'enrichissement qui s’est terminée vers les 2h du matin.
Tout est rentré dans l’ordre et depuis, nous nous demandons ce qu’avait voulu faire l’ancien propriétaire. Une simple faute de câblage ? Une soudure réalisée tard dans la nuit ou très tôt un matin de 1er janvier ?
A moins que ce soit une blague du Père Noël...
.


Il est beau mon 30L-1
.



Moralité de ce petit conte de Noël :
Si le père Noël croise les rênes de ses rennes on ne recevra rien le 25 décembre.
(ni les jours suivants)


Jean-Luc F6HOY, Alain F1LAG et SWL Lucien (The French and Enthousiast Collins Family)

 

Ca pétarade chez F6FMT




D'après F6FMT - Gérard

Bon, comme c’est la période des fêtes de fin d’année …et comme arrive mon anniversaire le 26, j’ai décidé de prendre un peu d’avance…. Et ça pétarade déjà chez F6FMT…diront certains…

Un nouveau KWM2-A S/N 38852 est arrivé en début de semaine… fonctionnant en réception, mais avec quelques anomalies en émission…( ALC à fond de Ma, et modulation minimaliste malgré gain micro à fond )
Quelques changements de tubes incertains.. Problème d’ALC m’avait dit le vendeur..et pourtant il marche…( oui, oui, avec un micro LEM Type MD 17 de 50 ohms… du bien, du beau…’’made in France fallait utiliser’’ … comme disait un ancien ( Bon, il avait du oublié que c’est du 50 000 ohms qu’il fallait..)

Revenons en à nos bons appareils à tubes…
Une bonne alimentation 516F-2 rajeunie avec changement des résistances et tous les chimiques et autres…( bon, pas de module rajouté pour soulager le switch du KWM-2 ou 32S-3… ( c’est prévu pour 2015 …promis )
L’électronique de ce KWM2-A semble propre ( comme ses deux copains venant d’Angleterre… il n’a pas dû connaître l’humidité des rizières ou de l’Afrique.. )
Bonne réception, sensibilité excellente, de plus, les quartz pour le 10, 18 et 24Mhz sont présents… Avec la propagation sur 18 et 24 mhz, la Crushcraft dans le jardin çà va être sympa ( le dernier arrivé Collins 30L-1 donnera un coup de pouce, si besoin…)
Après changement de 5 ou 6 tubes, réglage de L’ALC avec son petit potentiomètre, du Bias pour 40ma… le Collins MM-1 semble bien faire frétiller le Ma plaque qui s’agite vigoureusement... Tiens, il y a encore quelques différences par rapport au dernier KWM2-A .. et un condensateur qui a été rajouté…( faudra voir son utilité avec le chef ….)

Un tour au premier étage de la maison pour aller chercher le Galaxy S4 qui me sert plus à faire des photos qu’à téléphoner … et hop….
Bruit bizarre au rez-de-chaussée… Un de mes fils me dit que c’est son frère qui s’entraine ( devant son ordinateur ) comme en Irak …sans les risques pour demain... Il aurait pu mettre son casque ..avec ces bruits d’explosions, çà ne va pas être évident de faire un QSO tranquille,
Descente vers le Shack… et odeur bizarre… chaud... Le KWM2-A ronronne toujours… Ce n’est pas lui…

La 516F-2 était ‘’cul pas dessus chemise tout à l’heure et avant de monter, je l’ai remise en bonne place pour que la belle CHATAM 5R4WB toute neuve ne soit pas en appui sur la partie en verre…
Et tiens, l’odeur semble venir du dessous de l’alimentation …je la retourne et là…….les photos disent le reste …
.
.
Etonnant que çà fonctionne encore … ( bon, d’accord je n’ai pas testé en émission… )
Les condensateurs chimiques NEUFS !!! C2 et C3 sérigraphiés 072022…. Sont éventrés..explosés… ( j’en avais déjà testé un qui était coupé ..au déballage… )
Bon, rien de grave, mais je sais à présent comment est bourré un condensateur chimique… Il reste une petit odeur dans l’atmosphère .
J’avais déjà fait exploser des tantales avec leur odeur caractéristique d’acide… Mais là, on a entendu les explosions plus fortes… à distance… ( çà me rappelle - pour voir – un chimique dans la prise secteur 220v il y a quelques années. En 1967 ou 1968…)


Çà va devenir dangereux chez FMT… après l’aventure dans une autre 516F-2 dont la 5R4 était toujours là alors que les sondes de l’oscilloscope et les doigts d’un ex chirurgien-dentiste de talent …sondaient le KWM2-2 récalcitrant…
.





.

Allez, 73’s …et n’oubliez pas…

Ne jetez pas à la casse vos appareils tubes… Réparez les…

Et également pour cette période de fêtes de foin d’année :
"Forget the net.
Switch on the set.
Warm it up slow and go.
Light the tubes, bask in the glow.
Surf shortwaves on your old radio..."

Gérard
F6FMT

 

Un KWM2 appartenant au Roi Hassan II du Maroc ?




D'après F5MNH - Didier

J'ai connu le matériel Collins via un OM QRO (J.C. F1AKE) qui possèdait une ligne 51S1/75S3 qu'il ne possède plus malheureusement maintenant.
J'avais à l'époque été impressionné par la qualité de réception et la clareté de sa modulation sur un pile UP !

Quand l'occasion s'est présentée pour acquérir un TRX Collins, je n'ai pas hésité un seul instant, et avec l'aide de Jean-Claude j'ai réalisé l'achat de mon KWM-2 fin 2005.
L'historique de ce poste est assez inhabituelle et comporte encore quelques mystères que peut-être "notre" Association CCAE pourrait m'aider à éclaircir.

Je détiens ce poste d'une Nième main dont le dernier propriétaire était CN8EX Paul.
Ce radioamateur a vécu au Maroc il y a une trentaine d'années et a pris sa retraite dans le sud de la France (il est maintenant hélas décédé).
Après avoir concervé le KWM-2 dans sa cave pendant vingt ans, n'étant plus actif sur l'air et étant âgé, il avait décidé de s'en séparer.

Après discussion avec cette personne, il s'avèrerrait que l'historique du poste n'est pas si banal que cela.
En effet, il aurait été acheté par le Roi Hassan II du Maroc (Radioamateur dans les années 60) pour l'ensemble KWM-2, PM-2, 516F2 puis donné à un des officiers de sa garde rapprochée, qui l'aurait revendu à Paul pour se faire un peu d'argent...

Vous pensez bien, que cette histoire m'a fortement intéressé...mais malheureusement je n'en ai aucune preuve !
Seul le numéro de série des équipements pourrait permettre de remonter jusqu'à l'acheteur direct chez Collins USA.

Didier
F5MNH

 

VE8MD en 1972



En 1972, La station VE8MD était équipée d'une ligne Collins (32S2, 75S2, 30L1,...).
Guy, était l'un des opérateurs....

Cliquez pour voir l'article complet...

 

KWM5000



Cliquez pour voir le KWM5000 en grand...

La Cadillac des transceivers
En été 1960, alors que le KWM2 était en production depuis un an, il a été décidé de réaliser un transceiver de prestige "Prestige Line". Du même coup il a été planifié aussi la conception d'un amplificateur de 1Kw.
W0ROW et W0DAN se sont lancés dans ce beau projet du futur: La cadillac des Transceivers.

Le KWM5000 hérite de toutes les avancées de la ligne /S, du KWM2A et du 51S1.



Cliquez pour voir en grand...


Un petit volet, en façade, pour ajuster le vox, l'anti-vox, le micro-gain et le vox-time.
CW: 0,3Khz ou 2,1Kc et l'AM en 2.1Khz ou 5Khz et même une position FSK.
L'alimentation est incluse: plus besoin de 516F-2.
Deux PTO de 1Mhz comme dans le 51S1 pour une couverture générale avec combinaison des commutations emission / réception sur ces deux PTO: plus besoin de 312B-5.
Deux 6146 pour le PA.
27 vacuum tubes équipent le KWM5000.



Cliquez pour voir en grand...


Un beau et grand transceiver.

Tout pourrait être différent si les évènements étaient différents.

Lire l'article complet...

 

La bas tout appareil que l'on ne sait pas faire fonctionner ou qui est en panne est considéré comme mort !

" Patron c'est foutu! "


Gérard,
Suite à nos échanges d'emails ,et à votre intérêt pour le matériel Collins , j'ai essayé de reprendre contact avec mes "amis " Zairois, pour savoir si le matériel que j'avais vu lors de mon dernier séjour a Kinshasa était toujours sur les étagères, dans le dépotoir ou je les avais vus.!
Le Général de l'armée de terre , commandant des "transmissions "avec qui j'étais en affaire, lorsque j'étais en activité, a été appelé a d'autres fonctions, et je ne parviens pas à entrer en contact avec lui.

Je peux vous donner quelques détails maintenant que je ne suis plus en activité ; j'ai fournis pendant plusieurs années du matériel de radiocommunications à l'armée Zairoise et je suis allé installer de nombreuses stations dans le pays.
Vous n'êtes pas sans savoir que depuis l'indépendance de ce beau pays , de nombreux pays européens et les USA ont proposé leur "collaboration" a ce pays .Chacun y est allé de la fourniture de tonnes matériels militaire divers et variés de télécommunications , armement, véhicules et de pièces de rechange ,etc... Matériel qui a fonctionné tant qu'il y avait de l'assistance technique " blanche".
Après quelques années, tous ces équipements ont fini leur vie , faute de maintenance et de réparation dans des hangars pour les plus chanceux , les autres dans la nature, dans les allées des casernes, dans des champs !

J'ai vu dans la cours de l'état major de l'armée des équipements radio de toutes marques, dont on a volé le bois des caisses , qui n'ont jamais été mis en service et qui sont en train de pourrir dehors !

Le pillage étant un sport national dans ce pays , les casernes subissent le même sort., les officiers et les militaires n'étant pas payés régulièrement , se servent dans les hangars . On prend les câbles ,les interrupteurs, les cordons des appareils électroniques et on abandonne le reste . On prend les bougies d'allumage des moteurs , on prend les pneus du véhicule, le volant , les sièges et on abandonne la caisse, que d'autres viendront désosser plus tard , dans une allée !
Au pied de l'immeuble de l'OUA, il y a deux shelters radio , entièrement équipes et que personne ne sait faire fonctionner, abandonnés ouverts à la pluie sur la pelouse!

La bas tout appareil que l'on ne sait pas faire fonctionner ou qui est en panne est considéré comme mort !
" Patron c'est foutu! "



En ce qui concerne le matériel radio ,j'ai effectivement vu dans un hangar une centaine d'appareils radio , alims , amplis , des Collins ,des Siemens , du Thomson ; il y en avait de pleines étagères. Dans un ancien magasin de pièces de rechange, j'ai vu des cartons éventrés contenant des milliers de tubes radio neufs ,et des pièces de rechange de toutes sortes , résistances , condensateurs , transistors a même le sol en train de pourrir ! Un gaspillage impressionnant !!!
Un vrai "crève cœur "pour un technicien et radio amateur comme moi , qui n'ose rien jeter et garde des vieilleries !
Voila , je n’oublierai jamais ce que j'ai vu las bas et pourtant j'ai fais quelques années d'Afrique. Je n'envisage pas d'y retourner et je pense que si personne n'a pris l'initiative de les jeter , les équipements radio doivent encore être sur les étagères du magasin radio de la caserne KOKOLO .
Si vous connaissez quelqu'un sur place, qu'il prenne contact avec moi je lui en dirait plus ! Mais est tres difficile de sortir du matériel du pays, même si il est foutu! Et des qu'ils se rendront compte que nous avons un intérêt pour ce matériel , les prix vont grimper et cela deviendra encore plus difficile!

Voila Gérard , j'espère que je ne vous ai pas ennuyé avec mes souvenirs d'Africains.
Amitiés de F6xxx ex 9Q5xxx
 

Il installa un poste radio Collins KWM2...



Vers 10h00 du matin, les deux avions pilotés par les Américains se posèrent à Kamembe après avoir fait escale à Albertville et le colonel DODDS organisa les missions aériennes.
Il installa un poste radio Collins KWM2 à la tour de contrôle pour assurer le contact avec les T-28D en vol et il accompagna les pilotes pour un survol des localités de la Ruzizi jusqu’à Uvira afin de leur indiquer leurs futurs objectifs.
Tout véhicule ennemi aperçu sur les axes routiers convergeant vers Bukavu devait être attaqué à la roquette, ainsi que les bâtiments qui abritaient des rebelles.

Le 11 juin, quatre raids aériens furent lancés par Ed DEARBORN et Don CONEY dans la vallée de la Ruzizi et ils comptèrent huit véhicules à leur score, puis ils attaquèrent le village de Lubarika.

 

Ushuaia en Patagonie Argentine...



Cher OM,
Après le sympathique QSO, je vous envoie comme promis une photo que j ai prise il a quelques jours au musée de la Marine de Ushuaia en Patagonie Argentine.


Le matériel visible sur cette photo était l'équipement standard des stations civiles et militaires des Territoires Antarctiques de la République Argentine, jusqu'à l'avènement des équipements modernes et satellitaires.


J’espère que cette photo complètera votre collection de documents.

 

Calypso Commandant Cousteau



Ces deux photos on été prises début des années 80 à bord de la Calypso. Il reste, sur une étagère, un Collins 51S1.

Denis F6GXI, doit pouvoir nous trouver d'autres photographies des années 70 où l'on voit la station complète avant son démontage.

C'est un de ses amis , ancien radio du bord et radioamateur ,aujourd'hui disparu , qui avait récupéré le matériel